lundi 30 novembre 2009

Pas De Minarets Dans Le Toblerone...


La mine à raie est une arme redoutable avec laquelle la Suisse vient de se tirer dans le pied...
Les électeurs ont en effet répondu positivement à l'"initiative citoyenne" lancée par le parti UDC - Union Démocratique du Centre - , donc "Non" à la construction de nouveaux minarets dans leur pays.
Le référendum imposé par l'UDC a récolté un "Oui" qui consterne aujourd'hui une part de l'opinion suisse. Une part peut-être appréciable, car comme le note un de mes collègues, "53% (NB : en fait 57) de 53 % du corps électoral qui s'est exprimé, soit +-26% du corps électoral suisse. L'UDC pointant à 29% aux elections de 2007, on peut en conclure que ce sont ces fachos de l'UDC qui ont imposé l'interdiction". La conclusion me paraît hâtive, mais les chiffres interpellent.
Consterne en tout cas, non seulement les humanistes, mais aussi - l'un n'excluant d'ailleurs pas l'autre ;-) - beaucoup de responsables.


La Suite de l'Article :

Eveline Widmer-Schlumpf, membre du Conseil Fédéral, déclare par exemple au journal suisse Le Temps : "je constate que ceux qui ont soutenu cette initiative (ndlr: UDC et UDF) ne se sont pas rendu compte que la Suisse ne compte pas que des amis à l’étranger, et que nous devons entretenir de bonnes relations avec nos voisins et le monde." Eveline Widmer-Schlumpf étant elle-même ancienne membre de l'UDC, qu'elle a quitté pour le Parti bourgeois démocratique, on peut en conclure que ce n'est pas une frénétique gauchiste. Et ses propos ne sont pas motivés d'ailleurs par la xénophilie, mais par des craintes pour les exportations et le tourisme. De plus, la Suisse ne peut plus guère espérer jouer, sur toute une série de scènes, un rôle diplomatique après avoir envoyé d'elle-même une image interprétée à tort ou à raison comme celle d'un pays dominé par l'islamophobie.

Trois Millions de Pélerins...

Toujours dans "Le Temps", le directeur du Centre d’études et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen à Genève constate : "L’écho est d’autant plus grand que 3 millions de pèlerins sont en ce moment à La Mecque et qu’ils verront les résultats à la télévision de leur hôtel. Le deuxième temps sera celui des réactions politiques et diplomatiques ces prochains jours. (...) Certains disent que si c’est comme ça, il faut appliquer la règle de la réciprocité et interdire les églises. D’autres parlent de retirer les avoirs arabes des banques suisses ou de boycotter la Suisse comme destination touris­tique."

N'empêche que le vote suisse fait pavoiser çà et là chez nous, et écrire quelques inexactitudes teintées de préjugés. Donc en vitesse deux ou trois précisions.

Peur des Décibels ?

Nuisance sonore ? Aucun des quatre minarets qui existent en Suisse n’abrite de muezzin. Le minaret a d'autres raisons d'être religieuses que l'appel à la prière (sa présence signale une "zone de paix"), et l'appel à la prière peut se faire sans minaret, surtout à l'heure des sonos, ce qui a donné lieu à réglementation pour éviter ces nuisances sonores dans diverses villes d'Europe. Le Conseil Fédéral suisse avait rappelé que «les dispositions relatives aux nuisances sonores permettent d’interdire tout ce qui pourrait générer du bruit (haut-parleurs ou appels à la prière, par exemple)». De même, la taille des minarets est soumise à toutes les obligations urbanistiques qui pèsent sur toute construction. Les 4 minarets suisses mesurent 4, 6, 18 et 22 mètres (Genève). Comparez aux buildings écrasants des grosses sociétés : j'échange la hideuse tour IBM qui semble broyer l'abbaye de La Cambre contre un minaret ! Enfin, j'essaie de comprendre en quoi un minaret (qui n'est qu'une annexe d'une mosquée) "islamiserait l'Europe", comme j'ai eu la surprise de le lire, sauf pour ceux qui ne supportent pas la présence visuelle, soit d'une religion qu'ils abhorrent, soit de quelque religion que ce soit. Dans ce cas, à quand un référendum pour faire raser les clochers de toutes les églises de Belgique ? Hypothèse parfois évoquée avec un humour qui n'en est pas un, mais qui a le mérite de poser la question de l'égalité de traitement entre les cultes - et du traitement de ceux-ci, tout court -.


Enfin, pillons deux autres internautes. L'un de mes collègues fait remarquer sur Facebook : "Lors du même jour de votation, les Suisses (en tout cas les votants) ont refusé l'interdiction du commerce international d'armes de guerre....Les mines moins dangereuses que les "mines à raies" ...?" Et par ailleurs, je ne peux qu'approuver Nadia Geerts (ce que je ne fais pas toujours ;-) ) quand elle écrit : "... on peut difficilement soutenir que les minarets constituent en eux-mêmes une remise en cause des droits fondamentaux. Que certaines mosquées incarnent cette remise en cause ne fait aucun doute. Mais ce n’est pas en les empêchant d’être visibles qu’on remédiera au fond du problème qu’est le développement d’un islam radical en Europe et ailleurs".


Cliquez ici pour recevoir chaque mois une liste des nouveaux articles de ce blog. Vous pouvez être prévenu/e de chaque parution en cliquant "Messages (Atom)" tout en bas de la page d'accueil.


Mots-clef : Suisse, islam, minarets, islamophobie

1 commentaire:

dyeve a dit…

very interesting blog. Congratulations! good jobs and an interesting template.
I am glad that I found it ;)
Have a great day!