lundi 5 juin 2017

Wallonie : les annonces chien, chat, cheval interdites sur les réseaux sociaux.

(Source RTL). 
video

Désormais, en Wallonie, pour vendre ou donner chats, chiens et chevaux (uniquement), on ne peut plus publier que via des sites ou publications spécialisés, ou se faire enregistrer comme éleveur occasionnel. Mais cela limite extrêmement la portée des annonces. La personne qui doit se séparer de son chien pour raison grave a beaucoup plus de chances de lui trouver un bon home via les réseaux sociaux. Et passer par des sites spécialisés ne donne aucune garantie de bon traitement pour l'animal. Comme le note une amie : "Les réseaux sociaux étaient un bon vecteur d'annonce et voilà que c'est interdit... Comment s'assurer que les "preneurs" qui s'adressent aux réseaux officiels ne seront pas maltraitants? Comment avoir des nouvelles des chatons qu'on a vu naître et qu'on a accompagnés quelques semaines avec tendresse et attention?  ".


La suite :

Une éleveuse remarque "Sous le couvert de bonnes intentions, il faut un numéro HK (NB : numéro d'agréation) pour faire de la publicité sur les réseaux sociaux...Les élevages commerciaux, style usine à chiots ne sont pas visés par cette législation, ils ont un numéro HK et peuvent faire de la publicité. Par contre le petit éleveur qui ne fait qu'une portée par an sans numéro HK, avec passion et amour ne peut pas...Je voudrais qu'on m'explique où est le bien-être animal là dedans".

Plus de détails concernant les annonces de vente d'animaux.

DEFINITIONS DES DIFFERENTES CATEGORIES D’ELEVAGE

1) Elevage occasionnel : celui qui élève au maximum deux portées de chiens ou de chats par an issues de son propre élevage.
2) Elevage amateur : celui qui, à la même adresse postale, détient plusieurs femelles reproductrices et commercialise entre trois et dix portées de chiens ou de chats par an qui sont issues de son propre élevage.
3) Elevage professionnel : celui qui, à la même adresse postale, détient plus de cinq femelles reproductrices et commercialise plus de dix portées de chiens ou de chats par an qui sont issues de son propre élevage.
4) Elevage commerçant : celui qui à la même adresse postale, détient plus de cinq femelles reproductrices et qui commercialise des portées issues d’autres élevages que le sien. Pour exercer cette activité, l’éleveur doit commercialiser au moins 10 portées de son propre élevage. Un éleveur-commerçant peut également commercialiser des chiens ou des chats provenant de l'étranger.

La source et plus de détails. 

Retour à l'accueil
Cliquez ici pour recevoir chaque mois une liste des nouveaux articles de ce blog. Vous pouvez être prévenu/e de chaque parution en cliquant "Messages (Atom)" tout en bas de la page d'accueil.

Mots-clef : animaux, annonces, vendre, donner, chien, chat, cheval

Aucun commentaire: