lundi 18 mai 2009

Boycotter Israël ? Oui ! Mais pas bêtement !


Nous n'allons pas discuter en détail ici l'idée (que je soutiens) de mener une campagne pour le boycott des produits israéliens . L'Association Belgo-Palestinienne s'exprime à ce sujet ici . Encore que si boycott il y a, il ne faut pas le mener en se tirant dans le pied. J'ai reçu le courriel suivant :
"Je vous préviens que Colruyt vend des pommes de terre en provenance d'Israël. Elles sont vendues en sac de 5 kg à 4,99 €".

Faites moi plaisir, mettez les dans votre chariot et une fois arrivée à la caisse, vous demandez à haute voix au caissier: 'Monsieur, d'où viennent ces jolies pommes de terre? s.v.pl.?'
> Dès que le pauvre répond: 'D'Israël, Madame'
> Vous lui dites: 'Oh, non, merci Monsieur, elles sont cultivées sur des terres volées, je ne pourrai jamais manger un fruit provenant du vol. Merci'
> Et vous les remettez au caissier.
> Il vaut mieux être à plusieurs et vous remettez toutes vos patates israéliennes au caissier.

Brillante idée : le personnel, qui n'est sans doute pas suffisamment exploité, se retrouvera avec 5, 10, 15, 20 kilos de pommes de terre à remettre en rayon, et l'impression qu'on se fout de lui. C'est fou ce que ça va lui rendre la cause palestinienne sympathique, ainsi qu'aux clients à qui ça va faire perdre du temps.
Si l'on se met à plusieurs, il me semble qu'il serait plus efficace de se placer à l'entrée avec un tract (avec éditeur responsable et "prière de ne pas jeter sur la voie publique") demandant aux gens de ne pas acheter telle marque de pomme de terre pour telle raison...
PS : Ma proposition a donné lieu à l'échange suivant :
-L`un n`empeche pas l`autre...
-Ben non, si ça ne vous dérange pas de rendre la cause palestinienne antipathique aux travailleurs et aux clients.
- Vous m`inquietez Mr Goldsmith,
Les resistants auraient du craindre de se rendre antipathiques et envoyer leurs lettres de reclamations a Berlin!


- Les résistants ne rendaient pas la lutte anti nazie impopulaire. Vous rendrez la lutte palestinienne et le soutien à celle-ci impopulaire. Je trouve culotté de considérer le drame palestinien comme une occasion de faire des farces sur le dos des travailleurs, et ensuite de se comparer aux résistants, par exemple mon grand-père torturé à mort dans une cave de la Gestapo à Liège.
Par ailleurs, avec cette blague de potaches que vous préconisez, vous ne boycottez PAS les produits israéliens : aucun de vos faux acheteurs n'a eu l'intention d'acheter ces pommes de terre, donc le seul tort pratique que vous faites, c'est aux caissiers et aux magasiniers ainsi qu'aux clients. Cela ne change rien pour l'importateur des produits israéliens ni pour Colruyt. Distribuer des tracts incite les consommateurs à effectivement boycotter, c'est à dire faire baisser la rentabilité. C'est cela le but d'un boycott, pas de faire des farces qui font tort à une cause. Je serais ambassadeur d'Israël, je vous encouragerais.
J'essaye enfin de comprendre en quoi cela équivaudrait à "envoyer leurs lettres de reclamations a Berlin!" ???

Cliquez ici pour recevoir chaque mois une liste des nouveaux articles de ce blog. Vous pouvez être prévenu/e de chaque parution en cliquant "Messages (Atom)" tout en bas de la page d'accueil.


Mots-clef : Israël, Palestine, boycott

7 commentaires:

Fitzcarraldo a dit…

C'est surtout très très con de se prendre pour de valeureux résistants parce qu'on fait un scandale dans un Colruyt (ou personne, à mon avis, ne comprendra ce que veulent ces énergumènes).

Les résistants auxquels s'identifient ces brillants stratèges agissaient, à l'époque, dans le territoire occupé, pas à quelques milliers de kilomètres, ils portaient des coups directs à l'ennemi et ils prenaient d'autres risques que de s'exposer à la mauvaise humeur d'un caissier de supermarché.

Même pour militer en faveur de la Palestine, un minimum d'humlitié ne nuit pas.

airelle a dit…

Jusqu'où va la bêtise. !
airelle

lezersbrieven a dit…

Oui, il faut boycotter intelligement. Je propose que Tom montre l'exemple dans ce boycott et détruit dans son PC et GSM les parties fabriquées ou concues en Israël. Ce serait très éfficace.

zaczeksob a dit…

Bonjour ! En effet je veux contribuer à la diffusion de la vérité, contre des propos haineux, racistes. Et je trouve que cet article est rempli de haine raciste antisémite pour une nation qui a été dignement élue par les Nations Unies en 1948. C'est mentir que de dire que Israël est colonisateur puisque chaque mètre carré de terre a été acheté par le Fonds National juif le KKL depuis les années 1901, et ce, parfois contre monnaie sonnante et trébuchante, aux turcs d'abord, aux anglais ensuite et aux arabes finalement. Et aujourd'hui on a le culot de dire qu'ils ont volé la terre qu'ils ont retournée à main nue depuis 1947 !!
L'armée israélienne a délogé ses propres habitants à Gaza au profit de gens qui n'y habitent d'ailleurs même pas.
Que dire de ces terroristes du Hamas qui volent des vies humaines par milliers sans que l'on ne dise mot, qui utilisent des enfants comme boucliers humains. Permettez-moi de douter de la qualité sans reproche et sans haine de ce Blog.
Voyons voir d'ailleurs si mon message sera diffusé. Preuve en sera immédiatement faite.
Salutations et Vive la VERITE et l'Information" !
Alors? On diffuse mon message? On ose ?
zaczeksob

Tom Goldschmidt a dit…

Bonjour,
J'ai placé une réponse à ce commentaire sur
http://tom-goldschmidt.blogspot.com/2009/08/israel-un-etat-achete-aux-palestiniens.html

airelle a dit…

Voir site http://www.hapoel.fr pour savoir ce que je pense des polémiques. airelle

Jean a dit…

Suite des "patates" Colruyt...
Je voudrais vous partager l'échange de courriel que j'ai pu obtenir de Colruyt au sujet des pommes de terre made in Israël.
Leur réponse est simple, mais, pour un optimiste, non fermée et nous renvoie (oui, un peu facilement)à notre responsabilité de consommateur. En résumé, si Colruyt ne vend plus assez de cet article, ils l'enlève de leurs rayons!!
"Madame, Monsieur,
Client de Colruyt depuis de nombreuses années, je trouve vos actions
envers l'environnement (recyclage, production autonome d'énergie, ...),
envers le commerce équitable (Max Havelaer, Collibri, ...) dignes de
respect et motivant pour le consommateur que je suis.
Il y a cependant un "point noir" dans ce tableau.
Jusqu'ici je me suis contenté d'éviter ce produit, mais l'actualité
toute proche me pousse à faire un pas de plus. Il s'agit de vos pommes
de terre israéliennes.
Déjà sur un point de vue écologique, importer des pommes de terre du
Proche Orient alors qu'il s'agit d'un produit cultivé localement est un
concept assez loin de certaines de vos préoccupations et actions.
De plus, informé par une connaissance proche de l'importateur belge de
ses tubercules, une partie de la production est réalisée sur ces
fameuses terres spoliées aux palestiniens.
Cerise sur le gâteau: l'actualité toute proche qui confirme, pour le
moins, une négation des droits élémentaires (comme celui à l'assistance
humanitaire) du pouvoir israélien envers le peuple de Gaza.
Pour moi cela ne changera pas grand chose, je n'achète pas vos pommes de
terre made in Israël (il y en a d'autres, bien belges ou européennes!).
Mais, en tant que client chez vous, je tenais à vous partager mon opinion.
Merci pour votre écoute,"
Réponse:
"Cher Client,
Je vous remercie pour votre réaction. J'aimerais vous donner de plus amples explications sur la position de Colruyt.
Colruyt est avant tout une organisation commerciale, qui doit remplir un rôle économique. En tant que firme, notre tâche ou notre mission n'est dès lors pas de prendre position au niveau politique ou géopolitique.
Nous respectons l'opinion de nos clients, quelle qu'en soit sa portée, mais nous ne voulons pas faire de choix à leur place.
C'est la raison pour laquelle nous proposons un vaste assortiment, que nous adaptons autant que possible à la demande et aux besoins de nos clients. Lorsque la demande du client devient trop faible pour pouvoir continuer à proposer un produit, nous pouvons décider de le retirer de notre assortiment.
J'espère que vous pouvez comprendre ce point de vue.
Cordiales salutations,
Claude Romain
Directeur Vente"