lundi 11 février 2013

Adler Trio ou l'harmonica tel qu'on le connaît peu (ici).

Si on vous dit "harmonica", vous répondez ?
Ben oui, comme tout le monde, vous avez répondu "Toots". Toots Thielemans est un immense musicien (en plus, l'ayant interviewé, je peux dire que c'est un homme à l'abord sympa, et qui aime parler musique), mais enfin ce n'est pas le seul harmoniciste. Si vous connaissez vos classiques, vous avez peut-être ajouté "... et Larry Adler". Bravo. Adler, aujourd'hui décédé, jouait admirablement du classique comme de la variété, et parfois du jazz. Tout comme Toots, il utilisait un harmonica chromatique, c'est à dire disposant de toutes les notes, un chromatique du type le plus courant, nanti d'une petite tirette sur le côté. Si vous appuyez sur la tirette, le son monte d'un demi-ton.


Si vous vous y connaissez en blues, vous avez cité Sonny Boy Williamson II, Sonny Terry, Little Walter, Jimmy Reed, Sugar Blue, Junior Wells... Tous utilisent des "Richter", harmonicas nés jadis pour faire le bonheur des scouts, et dont on s'aperçut qu'ils convenaient pour le blues. Dur à jouer, cet instrument, car il lui manque une grande partie des tons, et il n'a aucun demi-ton. Enfin, il n'y a pas de trou pour. Il faut se livrer à des contorsions buccales et linguales pour produire les notes manquantes.
Mais il existe encore bien d'autres types d'harmos. Ceux que vous verrez dans la vidéo que voici sont plus populaires en Asie, et surtout au Japon, que chez nous. Ils ont fait dire à une mienne relation qu'il s'agissait d'instruments, non contondants, mais confondants.



Retour à l'accueil 

Cliquez ici pour recevoir chaque mois une liste des nouveaux articles de ce blog. Vous pouvez être prévenu/e de chaque parution en cliquant "Messages (Atom)" tout en bas de la page d'accueil.  

Mots-clef :harmonica, Toots Thielemans, Larry Adler, Adler Trio, musique, blues

Aucun commentaire: