jeudi 1 avril 2010

Jamie Oliver : Révolution Dans L'Assiette ? (Vidéo)


"Je crois que chaque enfant d'Amérique a droit à des repas scolaires frais et nourrissants, et que chaque famille mérite une nourriture vraie, honnête, complète. Trop de gens sont victimes de ce qu'ils mangent. Le temps est venu d'une révolution nationale. L'Amérique doit entrer en lutte pour une meilleure nourriture !"
Sympathique profession de foi. Mais celui qui l'a lancée n'est pas très bien reçu.
L'obésité est un problème national aux Etats-Unis, paradis de la malbouffe. L'épicentre de celle-ci se situe en Virginie, à Huntington. Près de la moitié des adultes y sont obèses. Diabète et accidents cardio-vasculaires y battent des records. La chaîne de télévision ABC tente une opération sauvetage, bien sûr réalisée localement mais diffusée nationalement. Le «Jamie Oliver’s Food Revolution » , télé-réalité culinaire et pédagogique, a pour star Jamie Oliver, un cuisinier qui officie entre autres sur la BBC. Le voilà chargé, après avoir déjà mené campagne en Grande-Bretagne, de bouleverser les moeurs alimentaires des élèves de Huntington - et de là, celles des USA. Arrivé sur place, il a été confronté à une situation pire que ce qu'il imaginait.

La Suite De L'Article :

A l'école, la pizza est servie dès le petit déjeuner. Ce que les enfants connaissent le mieux comme nourriture : hamburgers, nuggets, beignets et autre fast-food. Quand on leur montre des tomates, ils disent qu'il s'agit de pommes de terre. Distribuer des couteaux à table crée l'inquiétude : on n'en utilise généralement pas, puisque les nourritures molles se consomment avec les mains. Oliver fait venir devant l'école un camion rempli de graisse pour faire comprendre aux écoliers que cette masse équivaut à la consommation annuelle de la cantine. Mais le dégoût suscité alors ne suffit pas pour ensuite changer les habitudes alimentaires. Un sondage réalisé par l'université de Virginie Occidentale dans l'école-test montre que les élèves préfèrent à 80% leur façon habituelle de s'alimenter. Depuis que Jamie Oliver a fait modifier les menus, une partie des enfants a simplement cessé de fréquenter la cantine scolaire. Auprès des adultes, l'accueil n'a pas l'air plus chaud, même si des spécialistes signalent aux parents que leurs enfants voient leur espérance de vie raccourcie par leur alimentation, même si l'on montre un garçon dont le médecin dit que si son alimentation ne change pas, il risque de mourir entre l'âge de 30 et l'âge de 40 ans. Lors d'une émission radio, Oliver s'entend dire : "Nous n'avons pas l'intention de manger de la laitue toute la journée". Pourtant, ses recettes n'ont rien d'austère, viande, poisson, pâtisserie y ont une très large place, mais décidément la junk food a intoxiqué bien des papilles, désormais fermées à d'autres saveurs que l'abus de sel, de sucre et de graisse. Le personnel des cuisines ne comprend pas ce qu'on lui veut. Au bord des larmes, Oliver déclare : "Ils ne comprennent pas. Je ne sais pas pourquoi je suis ici".
Bien sûr, ceci est une bande annonce (ô combien efficace !), l'émission en est à son début, et il faut bien, pour bouleverser, que le héros, homme de media chevronné, commence avec toutes les chances contre lui, mais avec aussi le soutien de supporters passionnés, ceux qui l'approuvent quand il s'exclame : "Si vous pensez que ceci n'est pas important, alors HONTE SUR VOUS ! ", ceux qui crient : "Yeaah ! " quand il leur lance : "Allez-vous m'aider ?". L'ennui, c'est que le sujet n'a rien d'une fiction. La situation est devenue telle que le Sénat des Etats-Unis se penche sur l'assiette des élèves. Elle vaut actuellement, signale la correspondante de Libération, 2.68$. Pour y ajouter un peu de fraîcheur, on envisage d'investir 6 cents d'argent public par élève - le Président espérait obtenir le double -.
Pour soutenir Jamie Oliver, les citoyens des Etats-Unis sont appelés à signer une pétition ; à l'heure où j'écris ces lignes, elle a réuni 143.878 signatures. Pas mal. Mais le pays compte 308.470.703 habitants.




Cliquez ici pour recevoir chaque mois une liste des nouveaux articles de ce blog. Vous pouvez être prévenu/e de chaque parution en cliquant "Messages (Atom)" tout en bas de la page d'accueil.


Mots-clef : nourriture, santé, diététique, écoles, Etats-Unis, Jamie Oliver, ABC

Aucun commentaire: