lundi 11 avril 2011

Loi burqa : les policiers haussent les épaules.

On y est donc : la France, en attendant la Belgique, vit désormais sous cette loi qui interdit sous peine d'amende voile intégral, casque et cagoule dans l'espace public (commerces y compris). (NB : le projet belge prévoit une possibilité d'emprisonnement de 1 à 7 jours). Cette première journée aura été dûment marquée par une manifestation de protestation, dûment dispersée parce que les organisateurs ont dûment veillé à ne pas demander d'autorisation, ce qui a dûment provoqué les protestations prévisibles, tout cela faisant dûment le jeu des fondamentalistes musulmans d'un côté, de Marine Le Pen de l'autre.


Suite de l'article

Ceux dont elle ne fait pas le jeu, en tout cas, ce sont les membres du Syndicat des commissaires de police, à en juger par les propos de leur secrétaire général adjoint, Manuel Roux, qui s'exprimait sur France Inter : pour lui, cette loi est "infiniment difficile à appliquer" et sera "infiniment peu appliquée". "On va encore une fois considérer que les policiers sont en échec", "Très clairement, c'est pas aux policiers d'aller faire du zèle", mais devant "des cas qui sont outrageusement provocateurs, on ne va pas rien faire non plus (...) on va lui faire comprendre, on va faire de la pédagogie (...) on va essayer de la convaincre". Et ce lucide commissaire ajoute : "la simple intervention de la police, par endroits, suffit à semer le trouble. Je n'ose même pas imaginer quand on va s'intéresser à une femme voilée (...) dans un milieu sensible avec des hommes qui sont très fiers, et des policiers qui auront fait le premier pas et ne pourront pas reculer." Bref, l'équipe Sarko a l'art de ridiculiser la loi en la brandissant pour des motifs partisans.
Pour rappel, selon les défenseurs de la loi, la France compterait 2000 burqas. Cela représenterait 0.003 % de la population. Mais selon deux notes successives de la police française, ces porteuses de burqas sont en réalité ... 367. Soit 0.0005 % de la population. Pour rappel, vous pourrez trouver quelques autres considérations à ce sujet ici sur ce même blog. Et pour rappel, l'auteur est partisan de l'interdiction du voile dans l'école publique et au contact du public dans l'administration, et adversaire de l'interdiction du voile intégral, interdiction contraire aux Droits Humains et qui ouvre la voie à d'autres interdictions semblables.

Cliquez ici pour recevoir chaque mois une liste des nouveaux articles de ce blog. Vous pouvez être prévenu/e de chaque parution en cliquant "Messages (Atom)" tout en bas de la page d'accueil. Mots-clef :

2 commentaires:

Bulle a dit…

Merci d'avoir utilisé un de mes dessins pour illustrer cet article :) et merci pour le lien - c'est sympa !

henri.jacobi@gmail.com a dit…

haha