samedi 5 janvier 2008

Le Hoax de la Station Delta


C'est pour son malheur que Daniel Fontyn, 48 ans à l'époque, est passé le soir du 27 avril 2007 dans les couloirs déserts de la station de métro Delta, à Bruxelles. Il y a eu des mots avec un groupe de jeunes gens ivres, qui l'ont roué de coups et l'ont laissé pour mort. La victime ne peut aujourd'hui plus marcher, a perdu la mémoire et ne peut plus vivre seul, ni gérer ses affaires. Sa vie va désormais se dérouler dans un home. Aujourd'hui, un mail vengeur circule, reproduit sur d'innombrables sites : "HONTE A LA JUSTICE BELGE !" On y lit en grosses lettres que les agresseurs n'ont été condamnés qu'à des peines avec sursis et ne passeront donc pas un seul jour en prison. Scandale ou intox ?

C'est évidemment faux.
A. Les agresseurs ont été condamnés le 19 décembre 2007 à des peines de 3 à 5 ans de prison avec sursis pour ce qui excède la préventive. Citons la Dernière Heure du 10 janvier 2008 :"Détails (si l'on décortique la peine, les sursis, la détention préventive) : Nicolas M., 19 ans, devra purger une peine de 20 mois de prison. Il est toujours détenu à la prison de Forest. Jérémy S., 19 ans, devra purger encore 18 mois de prison (avec conditions). Il est toujours à la prison de Forest. Nicolas P., 19 ans, a obtenu un sursis... Il est donc en liberté. Manoë R., 19 ans, qui n'a jamais fait un seul jour de prison, a été condamné à une peine de 150 h de travail. Il est donc libre". (N.B. Ce dernier a été condamné non pour agression, mais pour non-assistance à personne en danger).
B. Le 9 mai, la Cour d'Appel a alourdi les peines : 8, 7 et 6 ans de prison. La peine en jours de travail a été aggravée. Aucun mail n'a circulé pour le signaler. Et le premier circule évidemment toujours

Remarques : 1. Le premier jugement était paru dans toute la presse, l'auteur ne pouvait l'ignorer. Ce mensonge fleure bon la manipulation : "Merci à Laurette pour sa merveilleuse justice, merci aux socialistes et aux autres pour leur politique laxiste au possible, merci aux médias pour faire bien trop souvent l'impasse sur des événements aussi terrifiants que celui-ci, et surtout : merci aux citoyens de continuer à voter pour les mêmes imbéciles, encore et encore" . Ah bon, il faut voter pour qui ?
2. Ce message ne dit pas un mot sur l'insécurité que la STIB laisse régner dans ses stations. La scène a été filmée, mais il n'y avait personne pour intervenir. Ce sont des passants qui ont découvert la victime, inanimée, et qui ont appelé des secours. La STIB a pourtant les moyens : en huit ans, la fréquentation de ses lignes a augmenté de 70% ; elle a commandé en janvier 2008 pour 250 millions d'euros de matériel roulant, et d'autres emplettes vont suivre. Quant aux grandes gares de chemin de fer, elles tiennent souvent, le soir, de la Cour des Miracles.
3. Comme si souvent, ce mail circule comme une traînée de poudre. Autant on apprend facilement à cliquer "Forward", autant presque personne n'a envie de vérifier une info avant de la transférer. C'est pourtant facile de taper quelques mots dans un moteur de recherche. Ici, la vérification était encore plus facile : il suffisait d'ouvrir le site d'un journal belge et de rechercher le mot "Delta".

Et bien sûr, si vous signalez à quelqu'un qu'il a transmis un "hoax" (rumeur, canular Internet) à tout son carnet d'adresses, ne comptez pas trop sur lui pour qu'il transmette le démenti à ses correspondants - qui transmettront le hoax à toutes leurs connaissances, qui elles-mêmes...-.

Photo DHnet.be


Mots-clef : métro, delta, faits divers, violence, justice.

3 commentaires:

Francois a dit…

Tout à fait d'accord.. Il n'en reste pas moins que dans 8 ans au grand plus tard, trois personnes capables d'agresser de manière particulièrement lâche et crapuleuse vont être relâchées...
Et ce sans être examinées par un psy qui devrait pouvoir estimer leur dangerosité, avant de donner le billet de sortie, ou les orienter vers la défense sociale... Les Hoax sont l'expression d'une légitime angoisse des citoyens face à de tels actes et à la non protection que la société offre...
Allez voir le film de l'agression sur Youtube: il est insoutenable.. On y voit le principal accusé sauter à pied joint et donner des coups de pied à une victime inerte sur le sol... Le plus élémentaire bon sens voudrait qu'un personne coupable de tels actes ne se retrouve jamais libre de recommencer, ne fût-ce que par le manque de fiabilité de son comportement...
Une autre lacune Belge est l'indemnisation des victimes...
A tout le moins, sa part d'héritage familial devrait être hypothéquée en faveur de sa victime, et tout revenu saisi comme pour une pension alimentaire non payée...
Le non respect des victimes contraste avec les moyens énormes dépensés en procédures judiciaires (cfr affaire Dutroux..).
Comment jugera-t-on notre société dans les générations futures? Une société ne vaut que par la sécurité qu'elle assure à ses citoyens, avant toute autre chose...
Rien ne sert d'offrir une culture riche, si on ne peut rentrer chez soi le soir après un spectacle...

Luc a dit…

Merci pour cet article, que j'ai pu envoyer à la personne qui vient de forwarder le hoax à tout son carnet d'adresse (novembre 2010...) cela m'épargne de devoir encore une fois réexpliquer cette notion de base de l'usage des messageries électroniques...

Anonyme a dit…

Merci pour cet eclaircissement que j'ai reçu par email,j'y voit plus clair ,ces infos qui circule était incomplètes,je les renvoi a leur expediteur.

mairco